Mobilité - Déplacements

Dans le cadre de la redéfinition et de l'optimisation de son offre en matière de mobilité, la Communauté du Pays Voironnais engage une démarche de concertation.

Confrontée à une baisse de sa ressource, la Communauté ne peut pas financer une augmentation significative de son offre de service. Elle doit améliorer l’efficacité de son réseau de transports collectifs mais pas uniquement. Des solutions alternatives sont notamment à trouver sur les secteurs géographiques du Pays Voironnais les moins peuplés.

L’objectif est d’associer les habitants à la réflexion sur les moyens permettant de répondre aux besoins de mobilité des habitants en envisageant toutes les possibilités : transport en commun, véhicule partagé, vélo, marche à pied...

La participation citoyenne

La Communauté fait appel à des personnes volontaires qui s’engagent, dans la mesure du possible, à participer à l’ensemble des ateliers ou réunions prévus, qui se dérouleront en soirée.

Elle est assistée dans cette démarche par le cabinet spécialisé NEW DEAL. Ce dernier sollicite des personnes en se basant sur l'annuaire téléphonique : il s'agit d'un tirage au sort aléatoire tout en assurant une diversité dans les profils des personnes volontaires (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, lieu de travail…).

Au même titre que l'offre de transports proposée aujourd'hui varie en fonction des secteurs géographiques du territoire, la démarche de concertation prend également en compte ces différentes parties du territoire.

Ainsi, 3 démarches parallèles sont engagées :  

  • Une concertation dédiée aux communes du nord du territoire et plus largement à l’ensemble des communes rurales pour définir les moyens permettant d’inventer une nouvelle mobilité autre que le renforcement de l'offre de transport en commun.

Les communes concernées sont : Saint Etienne de Crossey, Saint Julien de Ratz, Saint Aupre, Saint Nicolas de Macherin, Chirens, Charavines, Le Pin, Bilieu, Paladru, Montferrat, La Bâtie Divisin, Charancieu, Saint Sulpice des Rivoires, Massieu, Saint Geoire en Valdaine, Merlas, Velanne, Saint Bueil et Voissant.

Comment ?

Après une réunion de lancement qui se déroulera le 14 décembre, 2 groupes de travail (composés de citoyens, d'élus et de techniciens) vont se réunir à 3 reprises d'ici mars 2016. Sur la base de ces ateliers, des propositions de scénarios seront ensuite établies par la Communauté et seront restituées courant avril/mai aux participants des ateliers.

  •  Une concertation centrée sur Voiron-Coublevie pour travailler sur l’optimisation du réseau de transports en commun du Pays Voironnais.

Comment ?

Deux tables rondes citoyennes, l'une réunissant des usagers du réseau de transports d'une part et la seconde composée de non-usagers, auront lieu courant février 2016. A l'issue de ces tables rondes, des scénarios seront établis par la Communauté et seront restitués courant avril/mai aux participants des ateliers.

  • Une concertation spécifique à la plaine de l’Isère pour réfléchir sur les moyens de renforcer l’interconnexion avec tous les réseaux existants (Pays Voironnais,TransIsère, TER et TAG).

Comment ?

Trois tables rondes citoyennes réunissant des usagers et des non usagers du réseau de transports auront lieu courant janvier 2016. L'une à destination des habitants de la cluse de Voreppe (Voreppe, La Buisse et Pommiers la placette), la seconde des habitants du secteur autour de Tullins (Tullins, Vourey, Moirans, Saint Jean de Moirans) et la troisième des habitants du secteur de Rives (Rives, Saint Blaise du Buis, La Murette, Réaumont, Saint Cassien et Charnècles) . A l'issue des tables rondes, des scénarios seront établis par la Communauté et seront restitués courant avril/mai aux participants des ateliers

 

  • Vous pouvez contacter l'agence mobilité au : 04 76 05 03 47 ou le service transport au : 04 76 32 74 44

Commentaires (5)

  • Posté le par
    Pays-Voironnais Service Communication

    Le développement des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle est un enjeu essentiel pour tous les territoires.

    Cela vaut pour les déplacements vers les territoires voisins mais aussi les déplacements au sein même de notre territoire. A ce titre, il convient de noter que plus des 2/3 des actifs du Pays Voironnais travaillent dans le territoire.

    Le Pays Voironnais est particulièrement attentif à cet enjeu, comme en atteste le développement du réseau de transport en commun ou le réaménagement des gares en pôles d'échanges multimodaux. La collectivité a consacré en 2015 plus de 7,6 millions d'euros pour le financement de ses lignes de transports et a investit au total depuis 2005 plus de 6,4 millions d'euros pour les pôles d'échanges.

    L'objectif poursuivi à travers la tarification n'est donc pas d'aller à l'encontre de cette politique mais de faire contribuer l'usager (comme cela est aussi le cas pour les transports en commun) aux frais de fonctionnement induits et également d'inciter ceux qui le peuvent à modifier leur mode de rabattement vers la gare.

    Les alternatives proposées aux usagers sont :
    - les lignes de transport en commun (10 et 20) qui permettent aux habitants des centres-villes de Moirans, Saint-Jean-de-Moirans, Rives et Renage de rejoindre les gares ;
    - le vélo ou la marche à pied pour les usagers habitant à proximité des gares ;
    - le covoiturage (http://www.ecovoiturage.itinisere.fr/).

    Il est vrai que l'offre de rabattement en transport collectif vers la gare de Moirans n'est actuellement pas suffisante. Une réflexion est en cours pour dessiner le futur réseau 2017. Je souhaite que cette offre soit confortée afin d'offrir une alternative crédible aux automobilistes.

    Par ailleurs, les règles de tarification des parkings seront définies en concertation étroite avec les représentants des usagers. Les tarifs ne doivent pas être dissuasifs pour les usagers, ponctuels ou abonnés. Mais ils doivent aussi tenir compte des frais de fonctionnement des parkings et des coûts d'exploitation que le Pays Voironnais pourra supporter.

    Nous restons, avec les services du Pays Voironnais, à votre disposition.

    Luc REMOND
    Vice-Président aux Politiques de déplacements avec les partenaires extérieurs, pôles d’échanges et voiries."

  • Posté le par
    Linescle Linescle

    Bonsoir,
    Qu'est il prévu pour les usagers à titre exceptionnel ?
    Je m'explique = Habitante de Moirans centre, prenant le train à "Moirans Galifette" : EN CAS DE PROBLEME de TRAIN et notamment en période de grève, j'espère ne pas devoir payer le parking de la gare de Moirans en m'y rendant avec ma voiture ???? Ceci afin de prendre un train plus tôt pour ne pas arriver en retard à mon travail.
    NB : Pas plus tard que semaine dernière => La gare de Moirans Galifette avait un train qui s'arrêtait à 8h14, un peu tard lorsqu'on commence à 8h30 à 20min à pieds de la gare de Grenoble !!! Inadmissible de payer le droit de se stationner pour aller travailler. De nombreux parkings relais sont gratuits de nos jours.

  • Posté le par
    VR DURAND Véronique

    L'accès à la gare de Moirans ne se fait qu'en voiture puisqu'il n'y a pas de navette ou de bus s'arrêtant à cette gare (tout du moins 3 bus par jour ! je n'appelle pas cela un service public !!!!). Les parkings sont obligatoires puisqu'il n'y a aucunes autres possibilités de se garer ailleurs. Donc nous sommes encore une fois pris en otage par des gens du pays Voironnais qui n'appliquent pas leurs beaux discours à leurs décisions et qui se gargarisent avec leur "mode de déplacement doux" à longueur de temps dans les articles de leur magazine du pays Voironnais. Réveillez-vous tous, les parkings, les navettes et les garages à vélo doivent être gratuits si vous voulez enfin œuvrer pour lutter contre les bouchons et la pollution !!!
    Mais je pense que se n'est pas votre priorité.
    Quoi qu'il en soit sachez que les usagers des gares sont très remontés et ne lâcheront pas le morceau si facilement...

  • Posté le par
    paysvoironnais

    Le Conseil communautaire du Pays Voironnais a voté le 26 janvier 2016 la mise en tarification des parkings des gares de Moirans (parking silo et parking de la Coste) et de Rives (parking silo uniquement).

    A l'horizon 2018, le Pays Voironnais aura en charge la gestion d'environ 1200 places de parking sur les différentes gares du Voironnais dont près de 550 en ouvrage (parkings de Moirans et Rives). La gestion de ces parkings nécessite de mobiliser des moyens non négligeables pour assurer un niveau de service adapté. Le coût total est estimé aujourd'hui entre 150 et 240 000 euros TTC / an (selon le niveau de prestation).

    C'est ce qui a conduit les élus du Pays Voironnais à voter la mise en tarification des parkings de Moirans et Rives dont les coûts de gestion pèsent le plus fortement sur le budget de la collectivité.

    Par ailleurs, il apparaît cohérent de demander à l'usager de participer aux frais d'exploitations de ces parkings (et pas seulement au contribuable).

    Le niveau des tarifs fera l'objet d'une décision ultérieure courant 2016 et les représentants des usagers seront consultés au préalable.

    Dans tous les cas, la combinaison abonnement parking + abonnement TER (en prenant en compte la participation employeur de 50%) restera beaucoup moins onéreuse que les frais engagés avec un trajet direct en voiture (rapport de 1 pour 6), sans compter les frais de parkings éventuels à l'arrivée.

    Il s'agit donc d'une mesure pragmatique qui s'inscrit dans un contexte budgétaire contraint pour les collectivités et qui, de notre point de vue, n'est pas contradictoire avec les politiques de Mobilité que conduit par ailleurs le Pays Voironnais.

    Nous restons, avec les services du Pays Voironnais, à votre disposition.

    Luc REMOND
    Vice-Président aux Politiques de déplacements avec les partenaires extérieurs, pôles d’échanges et voiries.

  • Posté le par
    Train-train Sylvie Villecourt

    Pour désenclaver les secteurs les moins peuplés, il faut permettre l'accès aux transports en communs comme l'a fait l'agglomération Grenobloise depuis longtemps avec l'accès gratuit aux parking relais pour les usagers Tag.
    Des parkings gratuits partout ou l'on peut prendre le bus, le train, se donner rendez-vous pour un co-voiturage...
    Résultat : on prend sa voiture, son vélo pour rejoindre le transport en commun le plus proche et non pour faire la totalité du trajet tout seul dans son véhicule !

Ajouter un commentaire

Choisir un avatar :