Vous êtes un agriculteur

Compte tenu de l’importance du secteur au niveau économique (500 familles en vivent pour plus de 1000 emplois) et face à la pression foncière liée au caractère périurbain du territoire, le Pays Voironnais est engagé spécifiquement pour soutenir l’agriculture et la forêt.Depuis 1994, il s’est d’ailleurs doté, avec la collaboration des organisations agricoles, de la première charte agricole intercommunale.

assurer le maintien des emplois et des exploitations agricoles.

Il l’a complétée par un Schéma Général des Espaces Naturels (SGEN) visant à définir leurs conditions de protection et de mise en valeur, dont les orientations sont intégrées au Schéma de Secteur du Pays Voironnais.

Les aides agricoles

Au travers du FIDA –Fonds Intercommunal pour le Développement Agricole, qu’il a créé pour soutenir spécifiquement l’agriculture, le Pays Voironnais aide directement des projets d’exploitants, finance des actions de promotion (semaine du goût de l’Y grenoblois…) ou étudie le développement de certaines filières (viande…). Les aides concernent des projets individuels ou collectifs.

·       Aide à l’investissement des exploitants agricoles

·       Aide à l’installation des jeunes agriculteurs

·       Accompagnement pour favorisesr l’intégration dans des démarches qualité (comme Terres d’ici)

·       Soutien aux projets collectifs pour l’acquisition d’équipements, la transformation ou la vente directe

·       Soutien aux projets en faveur de l’environnement (intégration paysagère, gestion des énergies).

Les aides forestières

·       Aide à la création ou à l’amélioration de l’accueil du public

·       Soutien à la prévention contre les risques naturels

·       Soutien en faveur de la biodiversité et/ou du rôle paysager de la forêt

·       Aide aux techniques d’exploitations alternatives (traction animale, câble…) et à l’élaboration de plan de gestion de petites propriétés

 

Les autres aides LEADER

La charte agricole et son volet forestier, actualisée et enrichie en 2001, a pour objectifs :
- développer une agriculture et une filière bois viables en jouant la carte de la qualité des produits
- protéger et mettre en valeur un espace agricole et forestier de qualité
- concilier le développement agricole, la protection du milieu naturel et le paysage
- favoriser les rencontres entre les agriculteurs et les autres habitants