À chaque produit les bons gestes

 

 

Pile électrique jetable

Pile électrique jetable
Les piles sont partout dans notre quotidien : plus de 1 milliard sont vendues chaque année en France !

Les piles bâtons ne contiennent aujourd'hui plus de mercure ni de cadmium, mais, jetées sans précautions, elles restent dangereuses pour l'environnement en raison des nombreux composés dangereux qu'elles libèrent : acide, plomb, lithium... Heureusement, elles peuvent être recyclées efficacement, ce qui permet aussi l'économie de matières premières rares.

Aucune pile ne doit donc être jetée dans la poubelle ordinaire.
Famille : Produits dangereux / polluants

Mieux consommer
Conseil d'achat

Conseils d'achat

La fabrication des piles nécessite une énergie bien supérieure à celle libérée par la pile lors de son utilisation. Privilégiez les batteries et piles rechargeables : elles constituent une solution plus durable en matière d'énergie et de consommation.

Utilisez de préférence des appareils (outils de bricolage, réveils, sèche-cheveux, rasoirs...) mécaniques ou fonctionnant sur secteur.

Attention aux piles que l'on achète sans y prendre garde, en particulier dans des gadgets comme les cartes de voeux musicales, stylos illuminés...

Il existe d'autres sources d'énergie pour remplacer une pile, comme l'énergie solaire (par exemple dans une calculatrice) ou des dynamos (pour les lampes de poche et les chargeurs de téléphone mobile par exemple) .

Conseil d'utilisation et entretien

Conseils d'utilisation et d'entretien

Pensez à retirer les piles des appareils lorsque vous ne les utilisez pas pendant un long moment...

Ne jetez pas trop vite les piles que vous pensez usées : elles pourront encore servir à alimenter de petits appareils peu gourmands en énergie, type lampe de poche ou réveil). Et sachez que les piles boutons en particulier peuvent fonctionner à nouveau après un temps de repos ! Il existe de petits appareils testeurs de pile bien pratiques, qui permettent d'éviter de jeter les piles qui ne sont pas complètement usées ou de les lasser traîner au fond de vos tiroirs.
 
Bien jeter
Filière de recyclage

Filière de recyclage

Le recyclage des piles usagées incombe aux producteurs et importateurs. Ceux-ci sont, pour les plus importants, réunis au sein de deux sociétés, Screlec et Corepile, qui les récupèrent auprès des distributeurs et des collectivités locales.

Que faire de vos piles usagées ? Ne jetez pas vos piles avec les ordures ménagères mais rapportez-les au point de collecte de votre magasin ou de votre grande surface. Ils sont tenus de les reprendre. Les deux éco-organismes totalisent 55000 points de collecte.

A noter : qu'elles soient alcalines, salines, au lithium, en bâton ou en bouton, rapportez toutes vos piles. Il est inutile de faire le tri. Vous pouvez même y joindre les petits gadgets contenant des piles sans les démonter.

Mise en déchèterie

Apport en déchèterie

Vos piles électriques sont acceptées dans vos 8 déchèteries.

BON A SAVOIR : LES ENJEUX
Le recyclage des piles représente de véritables enjeux, il permet :
  • d'éviter le gaspillage de ressources naturelles présentes en quantités limitées dans la nature (fer, zinc, manganèse, nickel),

  • d'éviter de polluer l'environnement par le mercure, le plomb et le cadmium contenus dans certains types de piles.

  • de revaloriser certaines matières dans la fabrication de nouveaux objets de tous les jours : canalisations (cuivre), pièces auto (acier, aluminium), canettes (fer, aluminium), petits objets ménagers (acier inoxydable), gouttières (zinc), vélos (fer, aluminium, nickel...), clés (fer, nickel), et bien sûr… des piles et batteries neuves.



Le marché des piles, s'il tend à diminuer en nombre, diminue plus encore en tonnage, du fait du remplacement des piles alcalines et salines par des accumulateurs (chacun pouvant remplacer parfois des dizaines de piles !), de la miniaturisation croissante de ces derniers (accus au lithium, piles zinc air).

En 2013, 79 % des particuliers déclarent rapporter leurs piles usagées dans une borne de collecte.

 

Un tiers des piles seulement est collecté aujourd'hui, en dépit d'un réseau de collecte dense. L'objectif est de 45 % pour 2016.


Les Français possèdent chez eux en moyenne 75 piles et accumulateurs, dont 4 sont usagés, 8 sont neufs et 63 sont intégrés dans des équipements ! (source Ademe, 2013).

Les métaux lourds contenus dans les piles ne se dégradent pas. Lorsqu'une pile est abandonnée dans la nature, elle se disloque et les métaux lourds sont peu à peu emportés (eaux de ruissellement, poussière). Ils contaminent ainsi air, eau et êtres vivant dans le milieu.

 

Pour quel autre produit souhaiteriez-vous des conseils ?

Recherche par mots clés

 

 

Recherche guidée

 

 

Dans la même famille

  • Seringues et autres déchets de soins
  • Amiante
  • Fusée de détresse
  • Radiographie
  • Huile moteur usagée
  • Solvant

 

Source : EcoGeste © 2005-2018

« Retour page précédente