À chaque produit les bons gestes

 

 

Huile moteur usagée

Huile moteur usagée
L'huile usagée, qui provient de l'utilisation de lubrifiants, apparaît lors des opérations de vidange et d'entretien des véhicules à moteur et lors de la mise au rebut de ces derniers. Cette huile noire, très dégradée, contient de nombreux polluants, c'est un déchet dangereux.

Les huiles usagées font heureusement l'objet d'un dispositif de collecte et de traitement performant.
Famille : Produits dangereux / polluants

Mieux consommer
Conseil d'utilisation et entretien

Conseils d'utilisation et d'entretien

Ne mélangez pas vos huiles usagées avec d'autres produits, carburant, solvant, huile de friture, ni même avec de l'eau, sous peine de compromettre leur recyclage. Stockez-les donc dans des récipients spécifiques étanches (donc bien fermés).
 
Bien jeter
Filière de recyclage

Filière de recyclage

Vous pouvez déposer vos huiles usagées gratuitement chez les professionnels du commerce et de la réparation automobile. Leur traitement donne lieu à une véritable valorisation dans des installations agréées.

Mise en déchèterie

Apport en déchèterie

Les particuliers peuvent apporter l'huile moteur à la déchèterie. Il est interdit dans la jeter dans les poubelles même à l'intérieur d'un récipient. C'est un produit toxique représentant un vrai danger pour les agents qui collectent les bacs.

BON A SAVOIR : LES ENJEUX
L'évolution de la qualité des lubrifiants (suivant les contraintes imposées par les constructeurs automobiles) a entraîné un espacement des vidanges d'huiles moteurs usagées, donc une diminution effective dans la production de déchets.

Plus de 95 % des huiles usagées moteurs sont collectées et traitées pour 56 % par valorisation énergétique et 44% par régénération (source Ademe, rapport annuel 2010).
Les polluants contenus dans les huiles usagées moteur proviennent d'une part de la dégradation des constituants des lubrifiants et d'autre part du contact des huiles avec le carburant et les gaz d'échappement. Il s'agit de suies, de résines, de métaux lourds, d'acides, des phénols et phtalates, d'hydrocarbures polycycliques aromatiques.

Peu biodégradable et moins dense que l'eau, l'huile peut, même en faible quantité, recouvrir une grande surface d'eau et réduire l'oxygénation de la flore et la faune du milieu.
Pour quel autre produit souhaiteriez-vous des conseils ?
Recherche par mots clés

 

 

Recherche guidée

 

 

Dans la même famille

  • Seringues et autres déchets de soins
  • Fusée de détresse
  • Radiographie
  • Huile moteur usagée
  • Solvant
  • Batterie, pile rechargeable

 

Source : EcoGeste © 2005-2019

« Retour page précédente